LES BATEAUX A VAPEUR DE NAUTIQUE-SEVRES

Actuellement, il existe une vingtaine de bateaux à vapeur en France, la plupart étant regroupés au sein d’une association, l’ABV (Association des bateaux à vapeur).  Ces bateaux sont des reproductions, parfois anciennes de ceux qui naviguaient à la fin du 19ème ou au tout début de 20ème siècle. Ces bateaux ont disparu avec l’arrivée des premiers moteurs diesel.

L’activité Vapeurs à Nautique-Sèvres concerne trois unités :

  • Mélusine construit dans nos ateliers par Bruno Martin-Neuville qui nous a quitté lors de l’été 2015. Ce mois-ci, le bateau a été repris par Philippe Gantois, fin mécanicien (ses amis le surnomment l’homme aux doigts d’or) qui, n’en doutons pas va remettre à neuf cette unité et participera aux prochains évènements du club.

20160611_112353

Devant les bâtiments de Nautique-Sèvres, on reconnaît au premier plan, Lady Julie  et Mélusine, le bateau à vapeur construit dans le club.

 

 

  • Le deuxième bateau est une restauration,  Midship  a été terminé en 2010 dans notre chantier.  Midship est une chaloupe d’origine anglaise, achetée à l’état d’épave sur Ebay, puis restaurée et équipée avec une machine à vapeur Stuart 6A et une chaudière à tube d’eau de type Blackstaff. Midship a été lancé au Minihic sur Rance en juillet 2010 et labellisé Bateau d’Intérêt Patrimonial en juin 201. Ces deux bateaux ont ensuite été rejoints par  Lady Julie.

 

20160626_171601

Midship lors des journées nautiques organisées à Lagny par Marne & Gondoire

 

Dans le cadre de Nautiques Sèvres, ces bateaux participent aux manifestations organisées à l’extérieur par le club. Les chaudières sont alimentées au bois et/ou au charbon, une demi- heure de chauffe est nécessaire avant de tourner à pleine vapeur. La sortie d’un bateau à vapeur nécessite pas loin d’une demi-journée de travail pour nettoyer (notamment enlever les cendres, l’huile de graissage et l’eau) et remettre le bateau en ordre.

Vous aimerez aussi...